mail
Externalisation
Actualités

Baux commerciaux et état d’urgence sanitaire : Fin du feuilleton judiciaire

Depuis le début de la crise sanitaire, vous avez pu suivre à travers nos nombreux articles, l’actualité sur la réglementation encadrant les loyers qui a connu de nombreux changements et rebondissements au fil des mois. Suite et fin du feuilleton judiciaire…

 

La Cour de Cassation a rendu, le 30 juin dernier, sa décision finale concernant le paiement des loyers pendant la période du Covid-19, une prise de position attendue depuis mars 2020.

Pour rappel : Au début de la crise sanitaire, des mesures ont été mises en place pour permettre l’allègement des charges pour les commerçants qui ont vu leur établissement fermé pendant le confinement. Plus d’informations à ce sujet ICI.

Ces mesures sont notamment inscrites dans les ordonnances n°2020-306 et 2020-316 datées du 25 mars 2020. Elles sont venues neutraliser les sanctions contractuelles liées à l’inexécution par les preneurs de leur obligations de payer les loyers échus pendant les périodes de fermetures dues à la crise sanitaire. Cependant, ces ordonnances n’accordaient pas au preneur le droit d’en suspendre le paiement et c’est de là que découle la décision finale de la Cour de Cassation. Cette dernière a été saisie par une trentaine de pourvois et pour permettre d’en dégager une vision de la situation générale et globale, la Troisième chambre civile de la Cour de Cassation en a retenu trois.

Ces arrêts vont donc permettre de répondre à des questions de principe et ainsi marquer un point final à cette situation inédite. De ce fait, les trois sujets abordés par la Cour de Cassation sont :

  • La perte de la chose louée
  • Les obligations du bailleur
  • Et la force majeure.

 

Premier arrêt : La perte de la chose louée

L’Article 1722 du Code Civil nous dit que le locataire peut faire la demande d’une baisse du prix du bail ou même de sa résiliation s’il a perdu la chose qu’il loue dans des circonstances indépendantes de sa volonté.

Après l’examen du premier pourvois sélectionné la Cour de Cassation a conclu que les confinements liés à l’épidémie et donc l’interdiction de recevoir du public ne pouvait pas être identifiés comme la perte de la chose louée désignée dans cet article car l’interdiction était :

  • Temporaire et générale
  • Pour préserver la santé publique
  • Sans lien direct avec la destination du local loué comme prévu par le contrat

Les locataires n’étaient donc pas dans leur droit de demander une réduction ou une suspension de loyer.

 

Deuxième arrêt : Les obligations du bailleur

Selon l’article 1719, le bailleur est tenu de mettre à disposition le bien loué au locataire en lui garantissant une jouissance paisible de ce dernier, en conformité à la destination contractuelle.

En étant dans l’incapacité de contredire la mesure générale de police administrative, les bailleurs ne sont donc pas soumis à un manquement de leur obligation de délivrance. De ce fait, la Cour de Cassation en a conclu que les locataires ne pouvaient pas faire appel au mécanisme de l’exception d’inexécution pour suspendre le paiement de leurs loyers.

 

Troisième arrêt : La force majeure

L’article 1218 du Code Civil vient définir la force majeure comme étant « un événement qui échappe au contrôle du débiteur et l’empêche d’exécuter son obligation. »

Cet événement doit donc être :

  • Imprévisible lors de la conclusion du contrat
  • Impossible à éviter par la mise en place de mesures appropriées

A la vue de la situation et de ce que nous dit l’article du Code Civil, nous pouvons en conclure que le locataire, qui est le créancier de l’obligation de délivrance de la chose louée, ne pouvait pas invoquer à son profit la force majeure car cette dernière ne peut être soulignée que par le débiteur de l’obligation. De plus, la jurisprudence rappelle qu’une obligation de paiement d’une somme d’argent n’est pas « impossible » au sens de l’article 1218 du Code Civil.

C’est donc un grand soulagement pour les bailleurs puisque l’ensemble de ces décisions leur sont totalement favorables. Tous les fondements légaux et jurisprudentiels évoqués par les locataires au cours de ce débat interminable de deux années dans le but de se soustraire au paiement des loyers Covid sont désormais rejetés catégoriquement.

Nous attirons cependant votre vigilance dans le cadre de renouvellement de baux et constitution de baux nouveaux qui nécessiteront une attention dans l’intégration de clause allant dans le sens des décisions de la Cour de Cassation. Cela vous permettra de rester bien protégé en cas de nouvelle pandémie…

Nous sommes, plus que jamais, mobilisés à vos côtés pour vous apporter conseils et expertises sur votre patrimoine immobilier.


Nos actualités

Toujours soucieux de vous apporter une meilleure lecture du marché, Condate décrypte pour vous les évolutions du marché de l'investissement immobilier pour vous aider à prendre les meilleures décisions.

Actualités 08/01/2022

[RETRO 2021] 12 deals qui ont marqué notre année

Focus 02/12/2020

Externalisation immobilière : Quelles distinctions entre « lease-back » et « sale and lease-back » ?

Actualités 31/10/2020

Reconfinement : un crédit d’impôt pour inciter les bailleurs à annuler des loyers

Recrutement 23/10/2020

Humbert de Saint-Pierre rejoint le cabinet en tant que Responsable Investissement & Externalisation

Juridique 21/07/2020

Exigibilité des loyers durant la fermeture administrative : Une première décision de justice

Événement 16/07/2020

Découvrez notre offre spéciale de parrainage*

Actualités 05/06/2020

Une charte de bonnes pratiques pour encadrer les négociations entre bailleurs et locataires

Actualités 29/05/2020

Besoin d’un nouvel éclairage sur votre immobilier ?

Actualités 18/05/2020

Quelles évolutions des conditions de financement dans les mois à venir ?

Actualités 12/05/2020

Prorogation de l’état d’urgence sanitaire : quels impacts sur l’immobilier ?

Actualités 29/04/2020

Déconfinement : Synthèse des annonces d’Edouard Philippe

Actualités 24/04/2020

Covid-19 : Neutralisation fiscale des loyers annulés

Actualités 16/04/2020

Suspension des loyers : le torchon brûle entre bailleurs et enseignes

Actualités 09/04/2020

Coronavirus : Notre point de vue à 360°

Actualités 27/03/2020

Coronavirus – Suspension des loyers : Un schéma pour tout comprendre

Actualités 02/03/2020

Un nouveau siège social clé en main pour Self Tissus

Recrutement 14/02/2020

Nous recrutons un(e) Consultant(e) en immobilier d’entreprise !

Actualités 12/09/2022

Condate primé dans Décideurs Magazine !

Événement 25/08/2022

Condate se mobilise pour sauver des vies !

Actualités Newsletter 18/07/2022

Connexion #2 – La Newsletter de l’Investissement Immobilier

Actualités 07/07/2022

Hausse des taux : qu’en attendre au second semestre 2022 ?